Philippe Pouletty : ses chroniques sur le JDN

Philippe Pouletty : ses chroniques sur le JDN

Se spécialisant en biotechnologie, Clonatec représente l'avant-garde de cette branche dans l'Hexagone. L'enseigne a été bâtie par Philippe Pouletty au début de son cursus professionnel de chercheur. Simultanément à la cotation en bourse de SangSat, le chercheur place des capitaux dans la compagnie spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. (rebaptisée Conjuchem Inc.) explorant l’effet combiné de substances sur les hématies et l’albumine. Grâce à différents brevets personnels, Philippe Pouletty a institué SangSat Inc. courant 1988. Cette entreprise se concentre sur la greffe d’organes et se révèle listée au Nasdaq dès 1993.

De 2009 à 2010, Philippe Pouletty se trouve être le directeur général intérimaire de Theradiag. Affiliée à Truffle Capital depuis 2003, la société se spécialisant en diagnostic se révèle entrée en bourse en 2012. Le fonds d'investissement Truffle Capital se lance dans les études sur les carcinomes mammaires ainsi que le cancer thyroïdien à partir de 2005 à travers la société Théraclion. Le laboratoire crée et distribue de nouvelles méthodes de traitement par ultrason. L'enseigne Neovacs s'avère introduite en bourse courant 2010 en raison de son aspect prometteur. Cet établissement a été constitué par Truffle Capital courant 2003 pour trouver des solutions pour traiter les syndromes en rapport avec l'auto-immunité. Pour améliorer réellement les conditions de vie des personnes atteintes d’incontinence urinaire, Philippe Pouletty et les conseillers de Truffle Capital accordent des aides financières aux nombreuses solutions performantes présentées par l’entreprise Myopowers.

Les formations suivies par l'entrepreneur avant de faire carrière dans le monde de la recherche scientifique

Philippe Pouletty a reçu son diplôme de l’UPMC (université Paris VI) courant 1981. Il a eu les moyens d'entreprendre son cursus en médecine après avoir eu son baccalauréat série C. Avant de rejoindre Stanford courant 1986, l'ancien interne décroche son doctorat en médecine avec les félicitations du jury à l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI). Au cours de son séjour à Paris, le futur entrepreneur obtient une aide financière de l’INSERM pour ses études en immunologie. L'étudiant a véritablement pu explorer en profondeur cette matière à l’hôpital Saint-Louis. Interne entre 1981 et 1984, Philippe Pouletty a travaillé auprès de différents centres médicaux situés dans la région. Il se focalise essentiellement sur l'immunologie et l'hématologie.

Les diverses fonctions extra-professionnelles du chercheur et les distinctions acquises dans le milieu

Ancien élève de l’Institut Pasteur, Philippe Pouletty se joint à différentes rencontres permettant de promouvoir l'univers de la recherche scientifique et du business. L'homme d'affaires est par ailleurs élu président d’honneur de France Biotech à partir de 2009. Le principal but de France Biotech est d'améliorer l'interaction entre les businessmans et les chercheurs. Cette association regroupe plus de 150 établissements travaillant dans l'univers de la biotechnologie et établis dans toute la France. En raison de sa véritable passion pour ce domaine, le chercheur a été élu président de France Biotech pour quatre mandats d'affilée entre 2001 et 2009. Cet organisme rassemble les entrepreneurs se spécialisant dans la biotechnologie dans l'Hexagone. Pour promouvoir les jeunes pousses visionnaires à l'échelle mondiale, Philippe Pouletty s'est notamment associé au directeur de Microsoft de 2005 à 2010. Ces différents soutiens démontrent ses actions en faveur de la recherche et de la créativité.

Les Sujets