André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé

Un entrepreneur avisé

La réussite de Soitec repose sur sa capacité à conquérir un marché de masse, celui des disques en silicium utilisés initialement dans l’informatique, puis dans les PC et les consoles de jeu, et aujourd’hui dans les téléphones mobiles. André-Jacques Auberton-Hervé (Andre-jacques-auberton-herve) possède les qualités du parfait manager : recrutement des meilleures personnes et capacité à innover. En 1992, il crée, en compagnie de Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec. Grâce à sa bonne gestion du développement industriel, l’effectif de l’entreprise fondée par André-Jacques Auberton-Hervé passe, en l'espace de 10 ans, de deux à environ mille personnes.

Avec cinq usines implantées dans différentes régions du monde, André-Jacques Auberton-Hervé a donné à sa société une envergure internationale. Alors que l’économie se mondialise, il comprend très vite l’intérêt de rechercher une croissance externe. André-Jacques Auberton-Hervé s'est donné les moyens de résister à la concurrence en introduisant Soitec en bourse en 1999.

Un as de la communication et un avant-gardiste

L'union est selon lui primordiale pour que notre continent puisse continuer à se moderniser. Doté d'un sens inné de la communication, André-Jacques Auberton-Hervé fait preuve d'une grande fidélité envers ses amis et s'associe aux meilleurs quand il est question de porter des projets ambitieux. Ce dirigeant est perçu comme un avant-gardiste. André-Jacques Auberton-Hervé salue bien sûr les 100 milliards d'euros débloqués par l'Europe pour le développement de l'industrie de la microélectronique.

Récompensé pour son sens de l'innovation

Téléphones portables, tablettes et objets connectés dépendent sans exception des semi-conducteurs développés par la société d’André-Jacques Auberton-Hervé. Grâce à son sens de l'innovation, il a obtenu, notamment, le Trophée de l’entrepreneur innovant et un SEMI Awards. Afin de garantir le développement de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé fait des choix audacieux.

La société d'André-Jacques Auberton-Hervé a voulu se placer en leader pour faire face à l'enjeu climatique. Notre pays est un chef de file dans le secteur du développement durable. Il l'a notamment prouvé avec l'organisation de la Conférence climat. Soitec s'est lancée dans le domaine de l'éclairage LED et a notamment fourni une soixantaine de gares dans notre pays, en plus de l’énergie photovoltaïque mise en œuvre dans des pays ensoleillés. André-Jacques Auberton-Hervé participe à la création de fermes solaires dans de nombreux pays.

Au terme d'un parcours brillant, André-Jacques Auberton-Hervé obtient son doctorat à 24 ans, en 1986, et participe à des conférences de renom dans les domaines qui le passionnent : les semi-conducteurs et le silicium. Né au début des années 60, André-Jacques Auberton-Hervé effectue sa scolarité en France et obtient son baccalauréat à 16 ans. Il commence ses études supérieures sur les bancs de la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. Il croit dès son jeune âge en l’importance du progrès.

Les Sujets